Se perdre dans la forêt imaginaire d’Eva Jospin

13
2698
eva-jospin.jpg

Connaissez-vous l’univers végétal subtilement dentelé d’Eva Jospin ? L’artiste française, née en 1975, fille de… , présente son travail jusqu’au 20 février à l’Espace Electra, à Paris. Et il vaut le détour. La jeune femme participe, avec 17 autres artistes, à « Réhab, l’art de re-faire », qui met en évidence le potentiel esthétique du recyclage dans une très belle scénographie signée de l’excellent Emmanuel Lagarrigue, connu pour ses installations sonores. Rassurez-vous, il ne s’agit pas ici de la nième expo sur la récup’, mais d’une mise en perspective au second degré de l’art de donner une nouvelle vie aux choses. Eva Jospin y propose « Détails de forêt », bas relief en carton d’emballage invitant le visiteur à se perdre dans ses interstices. Le carton est un matériau difficile à travailler. Seuls des designers comme l’Américain Frank O. Gehry avec sa chaise « Wiggle Side Chair » en carton ondulé, chants en panneaux de fibre dure. Le visiteur de « Rehab » est accueilli par un palmier miniature fait de vieux pneus du Britannique Douglas White. Plus loin, la sculpture en lampes de bureau du Britannique Michael Samuels, ou encore la vidéo de l’architecte américain Gordon Matta-Clark, parti filmer l’une des plus grandes décharges des Etats-Unis.
Mardi à dimanche de 12h à 19h sauf jours fériés. Gratuit. Espace Fondation EDF – 6 Rue Récamier – 75007 Paris.

13 Commentaires

  1. Heureusement que c’est la fille De…car si vous visitiez plein de petites expositions vous veriez qu’il y a beaucoup mieux !!!

  2. Petit mot sur le travail (design/art/craft) sur carton:
    Depuis longtemps, les artistes de l’Amérique du Sud travail sur cette matière – pour la peinture, la sculpture..et des constructions. Il suffit d’être assez démuni de moyens monétaires pour pousser l’inventivité plus loin pour pouvoir créer et s’exprimer!

  3. Fille de ou pas, cette forêt m’enchante. Le but est atteint. Il y a peut être mieux, mais je m’en fiche. Ce que je vois là me comble à l’instant où je le regarde, le reste importe peu.

  4. Je trouve très intéressant le travail de Eva Jospin .J’aimerais bien découvrir ces oeuvres lors d’expositions .Merci de m’inviter .où lui envoyer documents concernant les expositions de sculptures contemporaines que j’ai organisé pendant une 10 zaine d’années à Plumelec 56 420 . Merci et continuez ,bien que ce ne soit pas simple la sculpture . Je suis un ancien tailleur de pierre .
    JEAN HAMON

  5. L’important ce n’est pas les origines d’Eva; mais l’origine de son art.Là où elle trouve son inspiration.C(est original et très jolie. La finesse me fait parfois penser à de la dentelle.
    Une personne connue dans son enfance…

  6. L’important ce n’est pas les origines d’Eva; mais l’origine de son art.Là où elle trouve son inspiration.C(est original et très jolie. La finesse me fait parfois penser à de la dentelle.
    Une personne connue dans son enfance…

Comments are closed.