Invader was here : Invader à Marseille à l’invitation du MAMO

0
2233

Invader est le 8e artiste invité par Ora Ito à intervenir au MAMO, le lieu de création artistique en plein air créé par le designer. Des pièces d’exception sont à découvrir partout à Marseille et notamment sur le toit-terrasse de la Cité Radieuse, jusqu’au 11 novembre 2020.

 

« Cela faisait longtemps que je rêvais d’envahir Marseille », confie l’artiste masqué qui a envahi la deuxième ville de France à l’invitation de Ora Ito, directeur et propriétaire du MAMO. Invader a fait du toit-terrasse de la Cité Radieuse, la base stratégique de son invasion, à la fois atelier et clef de voûte d’une exposition d’envergure, point d’irradiation de sa conquête marseillaise.

96 mosaïques ont été disséminées sur les murs de Marseille en quinze jours. Le street-artist a appliqué son concept d’« acupuncture urbaine » qui propose une exploration d’un territoire, via des œuvres stratégiquement placées. Chaque mosaïque est unique et a été pensée en fonction de son emplacement à Marseille, de l’esprit du lieu, de la culture locale. Par exemple, un Mac première génération au Musée d’Art Contemporain (MAC), jouant ainsi sur les mots.

 

« L’accessibilité est un des principes fondamentaux du MAMO que je défends depuis le début : un lieu pour tous et gratuit », explique Ora Ito, heureux d’accueillir ce trublion de l’art urbain en période de post-confinement. Une occasion unique de voir l’art en grand, partout dans la ville, et pour tous. Une approche généreuse et philanthrope dans l’esprit du Corbu. Dans le centre d’art dédié à l’in situ, l’esprit du Corbusier souffle, impulse et diffuse. MAMO se niche au dernier étage de l’“Unité d’habitation”, dans l’ancien gymnase. Sur le toit-terrasse de la Cité Radieuse, on aperçoit au loin une mosaïque de presque quatre mètres, au message programmatique : « I Invade MARS ».

Point de départ d’une balade urbaine artistique à faire avec son smartphone à la main pour les flasheurs de mosaïques. Pour s’orienter et suivre les pas d’Invader, il est aussi possible de s’aider d’une carte créée par l’artiste vendue à la librairie du MAMO (10 euros). Référencée sous le titre de « Planète invasion Marseille », il s’agit de la 26ème carte d’invasion, rejoignant la collection des plans de villes envahies, conçus et édités par l’artiste.

 

> https://mamo.fr/

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.