Gilles Barbier : il copie les pages du dictionnaire

0
2579

Attachez vos ceintures ! Embarquement immédiat dans le vaisseau de Gilles Barbier amarré chez Claude Berri, dans son nouvel espace d’art contemporain à Paris inauguré le 21 mars dernier. Car le producteur de cinéma qui a eu le flair de soutenir les films « Astérix », « La Graine et le Mulet », ou « Bienvenue chez les Ch’tis » est également l’un des plus grands mécènes français. Gilles Barbier y expose une « méga-maquette » qu’il définit lui-même comme « un organisme vivant avec ses fonctions et ses organes qui produisent du sens ». Au cœur de son œuvre, l’artiste expose, en miniature, son travail de Titan commencé en 1992 : la copie, page par page, et à la main, de tous les articles du dictionnaire, illustrations comprises… Tout y est, même les ratures, les répétitions, les fautes d’inattention qui l’obligent, à chaque fois, à reprendre son labeur. « La copie, c’est mon travail d’origine. Toutes mes oeuvres n’en sont que la déclinaison. »
Espace Claude Berri, 4 passage Saint-Avoye Paris 4e. Jusqu’au 10 mai.