« Ce ne sont pas forcément les artistes à forte notoriété numérique qui resteront dans l’histoire »

0
337

La notoriété et le quanti ne sont pas corrélés à la pertinence d’une création, selon la critique d’art et sociologue du digital.

La plupart des artistes sont dans une course à l’e-notoriété, à l’e-réputation. Le bon côté, c’est qu’ils peuvent diffuser sur SoundCloud ou Spotify des albums ou des compositions et ainsi avoir des retours directs, des avis, des commentaires. C’est donc devenu quelque chose d’interactif.

A lire dans Le Figaro daté du 14 juillet 2020.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.