Ai Wei Wei appelle à boycotter Internet le 1er juillet

2
2380
Ai Wei Wei tia nanmen.jpg

J’avais rapporté, dans un billet précédent, le combat de l’artiste chinois Ai Wei Wei contre les autorités de son pays pour faire établir la liste des 2 735 écoliers morts dans le tremblement de terre de Wenchuan, le 12 mai 2008. Cette fois, il appelle à boycotter Internet ce mercredi 1er juin pour protester contre la censure officielle et les logiciels espions imposés par le régime chinois. « Fuck off ! » lance-t-il courageusement aux caciques, joignant le geste à la parole en se photographiant faisant un doigt sur la place Tian’anmen pour commémorer officieusement les 20 ans de la révolte étudiante. Le résultat ne s’est pas fait attendre : le blog de l’artiste contestataire a été fermé sur le champ. Désormais hébergé à l’étranger, il n’est plus accessible en Chine.

> Lire le billet de Déliredelart du 30 mars sur l’artiste Ai Wei Wei rencontré à Shangaï

2 Commentaires

  1. Boycotter Internet, c’est comme se couper l’eau ou se mettre une balle dans le pied !
    Ai Wei Wei, well well well, Fuck off !
    (Mais non, je blague : un artiste au fait de la réalité politique de son pays est une très bonne chose : que Ai Wei Wei continue son combat pour la vérité sans entraves, nous sommes là pour le suivre sur… Internet, son blog, Facebook et Twitter – eh ouais Wei ! )

Comments are closed.